Alexandre Jurain, musicien

Alexandre Jurain est né dans un village de Champagne de Champagne entouré de forêts et d’étangs. Passionné de nature et de musique, il joue du piano, découvre le jazz, vénère Bach et Stravinsky.

Intéressé par la musique indienne, il arrive à Santiniketan à la fin de l’année 2000, et y rencontre Abir Singh, un musicien fantastique jouant un des instruments à cordes frottées les plus rares au monde et aux possibilités d’expression infinies, l’Esraj.

Sukanta Bose, chanteuse

Sukanta Bose est née à Chandernagor, au Bengale Occidental. Ses parents, chanteurs passionnés, l’initient dès son plus jeune âge à la musique classique indienne et à l’interprétation du Rabindra Sangeet, répertoire populaire des chansons composées par le poète Rabindranath Tagore.

Tandis qu’elle étudie la peinture à l’université de Santiniketan, créée par Tagore au début XXème siècle, Sukanta prend des cours de chant auprès de deux maîtres classique, Vikram Singh et Mohan Singh.

François Riu Barotte, compositeur, pianiste, chef de chant

Pianiste et compositeur, François Riu-Barotte mène une carrière transversale qui le mène à travailler avec des chanteurs et des artistes issus de domaines différents, dans des répertoires de musique classique et contemporaine, de  zarzuela, de chanson française, de théâtre musical, de  musique du monde.

 

Il a animé comme pianiste accompagnateur et sous la direction d’Helmut Lips, de très nombreux stages à Oviedo (Asturies), Colera (Catalogne), Lleida (Catalogne)

 

Chef de chant des Rencontres lyriques de Luchon, directeur musical des Rencontres vocales de Chambretaud (Vendée), accompagnateur des master-class de Helmut Lips (Espagne), Dolores Tamargo-Suarez, Suzanne Sarroca, Gabriel Bacquier, Michel Sénéchal, Marc Vento…

 

Sa discographie comprend des enregistrements consacrés à la mélodie  française : Gounod et Massenet avec la Soprano Florence Tanzilli-Vento, Ropartz avec le Baryton Jacques Calatayud, Avec le Baryton Didier Henry deux mélodies inédites de Paul Dukas et Chanal, ainsi que quelques unes de ses mélodies avec la soprane Michèle Laporte. Avec le Tenor Ruben Velazquez, un album édité chez Warner, de musique du monde : YEDRA.

Il a composé pour le théâtre musical, des mélodies,des chansons, des pièces pour le piano. Il a composé notamment un cycle de cinq mélodies sur des textes de Christelle Vinsonneau pour le festival des Rencontres Lyriques de Luchon, en création en 2022 avec Sylvia Cazeneuve et lui-même au piano.
Professeur de piano, titulaire du C.A et accompagnateur, François Riu-Barotte a enseigné au conservatoire du Tarn et a été accompagnateur de la classe de chant de Didier Oueillé.

https://riu-barotte.blog4ever.com

Isabelle Aboulker, compositrice

http://idata.over-blog.com/2/84/88/85/intervenants/isabelle-aboulker.jpgIsabelle Aboulker est née en 1938 dans la concordance d’influences d’un grand-père compositeur, Henry Février, et d’un père cinéaste et écrivain, Marcel Aboulker. Parallèlement à des études d’écriture et d’accompagnement au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, elle compose pour le cinéma, le théâtre, la télévision. Accompagnatrice, chef de chant, puis professeur auprès des jeunes chanteurs au CNSM, c’est autour de la voix et de l’opéra que se concentre à partir de 1981 son activité créatrice.

 

Attentive à la prosodie, exigeante dans le choix de ses textes, elle se veut héritière de la tradition française : Debussy, Ravel, Poulenc. L’excellent accueil suscité par la création de son premier ouvrage lyrique « Les Surprises de l’Enfer » (1981) lui fait apparaître l’évidence de son orientation.

 

Conjointement au développement de sa carrière de compositeur, distinguée par un prix de l’Académie des Beaux-Arts en 1999 et le Prix Musique de la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques en 2000, Isabelle Aboulker a publié plusieurs ouvrages pédagogiques destinés aux chanteurs durant la période où elle a assumé, de 1983 à 2003, la charge de professeur de formation musicale au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris.

Le 6 Mai 2011, la SACD a décerné à Isabelle Aboulker le prix Maurice-Yvain 2010.

 

Isabelle Aboulker est fidèle du festival des Rencontres Lyriques de Luchon, elle a collaboré de nombreuses fois et son oeuvre est présentée régulièrement (« 1918, l’homme qui titubait dans la guerre », et en création : « Les petites mélodies impertinentes »,  « la balade de Florentin Prunier » et une mélodie sur un texte d’Octave Mirbeau pour le festival 2021).

 

http://www.isabelle-aboulker.com

Sylvia Cazeneuve – Artiste lyrique – Soprano

sylvia-cazeneuve

Grand soprano lyrique et dramatique formée auprès de Jean-Paul Caffi, Alain Buet, Maarten Koningsberger, Margreet Honig, Carol Baggott-Forte, Michel Sénéchal, Alain Fondary, Gabriel Bacquier et Montserrat Caballé, Sylvia Cazeneuve nourrit un grand intérêt pour les différentes expressions vocales attenantes à la scène lyrique et développe différents champs d’actions (soliste, direction de chœur, compositions, enregistrements).

Sa voix lui permet d’aborder les plus grands rôles (Tosca, Butterfly, la Contessa d’Almaviva, la Duchesse d’Etampes, Balkis, Chimène, Wally, Salomé…).

Son tempérament lui offre une grande présence scénique et sa sensibilité lui apporte une interprétation subtile et contrastée dans l’opéra et la mélodie française.
Sylvia Cazeneuve a également suivi la formation en technique vocale avancée, mécanisme fonctionnel de la voix et rééducation selon les principes ‘The liberated voice’ de Carol Baggott-Forte.

En juin 2009, Sylvia Cazeneuve remporte le 1er du concours international de chant lyrique de Nîmes ainsi que le vote du public. En 2012 elle est lauréate du prix spécial du jury au concours international de chant lyrique de la ville de Canari. En 2013, elle est sélectionnée par le Pôle de Diffusion d’Art Lyrique et Contemporain.

En 2014, elle est nommée Directrice Artistique du Festival des Rencontres Lyriques de Luchon.

http://www.sylviacazeneuve.com

Francois Fock Chow Tho, danseur, créateur d’instruments, musicien

 

Accordéoniste autodidacte, Francois FOCK CHOW THO côtoie les musiques traditionnelles depuis son plus jeune âge. C’est à l’adolescence qu’il développe un intérêt grandissant les musiques des Mascareignes dont il est originaire. Se nourrissant de collectages anciens ou récents, il s’évertue à balayer le répertoire des îles de l’Océan Indien dans sa diversité.

Diplômé d’un DEM de Musiques traditionnelles occitanes au CRR de Toulouse, il enseigne l’accordéon diatonique dans diverses structures en Haute Garonne et se produit avec Kaptèn Séga et Mafatambwa.

Pascale Battistelli, conférencière

 

Pascale Battistelli vit à Marseille. Après avoir été diplômée à la Sorbonne en musique, musicologie et histoire de l’art, elle pratique en amateur le chant choral et le chant soliste et donne des conférences sur la musique, notamment sur l’art vocal : opéra, mélodie, musique sacrée.

En parallèle, elle fait partie d’une association ouverte à tous les arts, La Maison de l’Écriture et de la Lecture de Marseille, au sein de laquelle elle rédige des nouvelles et récits et participe également à la mise en place de concours d’écriture, ainsi qu’à l’édition des recueils issus de ces concours.

 

Enfin, elle est présidente de l’association Consol’art à Marseille pour laquelle elle a organisé diverses activités dédiées à l’art lyrique.
 

 

 

Sébastien Olivéros, danseur, metteur en scène, régisseur général

Après des études de Danse au Conservatoire d’Avignon, il entre au Ballet de Marseille dirigé par Roland Petit. Il travaille pour différentes productions comme danseur à l’Opéra de Marseille, de Bordeaux, de Nancy, de Montpellier, de Liège, de Monte-Carlo… En tant que chorégraphe il monte des spectacles de danse et de comédies musicales. Il enseigne la danse classique, Modern’jazz et contemporaine au Centre artistique « Lez’arts en coulisse » qu’il fonde en 2001. Il obtient en 2012 un diplôme de Régisseur de spectacle. Au Palais Royal à Paris, il assure la régie lumière du spectacle d’Anne Roumanoff « Rougemanoff ». Depuis 2013 il s’occupe de la régie de scène et de l’assistance de mise en scène au théâtre de l’odéon à Marseille. Depuis 2013, il est conseiller technique, régisseur du Festival des Rencontres Lyriques de Luchon et réalise de nombreuses créations lumières pour les spectacles du festival.

Christelle Vinsonneau, auteur, metteur en scène, plasticienne

Après une formation en arts plastiques, Christelle Vinsonneau a réalisé de nombreuses expositions. Elle s’est peu à peu intéressée à la scénographie et c’est tout naturellement qu’elle s’est impliquée dans le domaine du spectacle vivant que ce soit par la mise en espace, la mise en scène et la confection de décors.

 

C’est son attrait vers les nouvelles technologies qui l’ont conduite peu à peu à utiliser le son et la vidéo comme un moyen d’expression supplémentaire au service de la scène. Artiste multiple et amatrice assidue de musique elle est depuis toujours passionnée par l’écriture. Elle est aujourd’hui l’auteur de plusieurs nouvelles et de spectacles (‘Par-delà les frontières’, ‘Ligilo Popolo’, le spectacle de rue ‘Paradis, paradons’), écrit des spectacles lyriques.

 

Pour 2019, elle est l’auteure du livret de l’opéra en création « Les sept Luès » pour les Rencontres Lyriques de Luchon et le compositeur Lionel Ginoux. Elle est l’auteur des textes pour le cycle en création mondiale du récital d’ouverture « Contrastes » qui sera mis en musique par François Riu-Barotte et auteur du livret « Santyé vavang » (spectacle donné au festival 2022 des Rencontres Lyriques de Luchon).

Violeta Jarero, musicienne

 

Originaire de Guadalajara au Mexique, Violeta Jarero Castillo est une référence en matière de Son Jarocho, genre musical issu essentiellement de l’état de Veracruz.

 

Toulousaine d’adoption depuis 2011, elle y a longtemps animé un atelier de découverte, d’initiation et de pratique collective autour de la musique et de la danse du Mexique.

 

Ouverte sur le monde, elle ne cesse de développer les échanges artistiques en développant des projets avec de nombreux artistes aux origines et influences diverses. On peut citer notamment La Polvadera, Azahar, Kaptèn Séga, Comme une rivière qui retourne à la Montagne.

 

Elle présente l’atelier de chant traditionnel Mexicain pendant le festival « L’autre et l’ailleurs » des Rencontres Lyriques de Luchon.